- Maison du Souvenir - https://www.maisondusouvenir.fr -

Le Mois du film documentaire

Dzisiaj  

Chaque année, le site de l’ancien camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau accueille plus d’un million de visiteurs venus du monde entier. Qu’on le dénonce ou qu’on s’en félicite, le développement touristique de la Mémoire a transformé l’expérience individuelle de la visite en une expérience collective.
À l’intérieur de cette foule bigarrée et multiculturelle, nous mettons nos pas dans ceux des visiteurs, un regard parmi d’autres, pour interroger l’usage que nous faisons de nos lieux de mémoire et le sens que nous mettons à les arpenter, à les reconquérir par notre présence.

 

Visuel dzisiaj [1]

  

Comment se comporter lorsque l’on visite un lieu qui a été le théâtre de tant d’horreurs ? Quelle attitude adopter dans un lieu de mémoire ?

Pour son documentaire, Aurélien Verhnes–Lermusiaux s’est immergé parmi les visiteurs quotidiens du camp d’Auschwitz en Pologne. Sans commentaire ni jugement, il interroge le spectateur tant sur la démarche de tourisme de mémoire en général que sur sa propre posture en de tels lieux. Une rencontre surprenante avec différents profils de visiteurs, qu’ils soient seuls, en groupe ou bien lycéens avec leur classe.

La Maison du Souvenir de Maillé et ses partenaires du réseau Éducation et histoire de la Seconde Guerre mondiale (Cercil-Mémorial des enfants juifs du Vel d’Hiv, Musée de la Résistance et de la déportation du Cher, Centre Régional « Résistance & Liberté) vous invitent à découvrir ce documentaire troublant, en présence d’un membre de l’équipe de réalisation. La projection  sera suivie d’un échange sur l’impact et les questions que pose le tourisme de masse dans les lieux de mémoire, et notamment sur ce qu’implique un voyage scolaire sur ces sites. 

 

Ne manquez pas cette projection privilégiée !
 
Vendredi 27 novembre 2015 à 19h00
Mairie de Maillé – Entrée libre

 

dans le cadre du « Mois du film documentaire »
en présence du réalisateur Aurélien Vernhes-Lermusiaux
et d’un guide du village martyr d’Oradour-sur-Glane