Imprimer ce post

Parce que j’étais peintre

Parce que j’étais peintre

L’art rescapé des camps nazis

dans le cadre du Mois du film documentaire

 

En 2012, la Maison du Souvenir s’était associée au Cercil – Musée mémorial des enfants du Vel d’Hiv pour vous proposer, dans le cadre du Mois du film documentaire, des extraits du documentaire poignant de Jean-Gabriel Carasso Nous étions des enfants.
 

 

Cette année, la Maison du Souvenir, en partenariat avec le Réseau Éducation et Histoire de la Seconde Guerre mondiale, participe à nouveau à cette grande opération en vous proposant des projections du film de Christophe Cognet, sorti en mars 2014, Parce que j’étais peintre, l’art rescapé des camps nazis.
 

 

 
 
 
 

  Un film qui mène une enquête inédite parmi les œuvres réalisées clandestinement dans les camps nazis. Il dialogue avec les rares artistes déportés encore vivants et avec les conservateurs de ces œuvres : des émotions qu’elles suscitent, de leur marginalisation, leurs signatures ou leur anonymat, de leur style, ainsi que de la représentation de l’horreur et de l’extermination. Surtout peut-être, il contemple longuement les dessins, croquis, lavis, peintures, conservés dans les fonds en France, en Allemagne, en Israël, en Pologne, en Tchéquie, en Belgique, en Suisse… Dans ce voyage parmi ces fragments d’images clandestines et les ruines des anciens camps, il propose une quête sensible entre visages, corps et paysages, pour questionner la notion d’œuvre et interroger frontalement l’idée de beauté. L’enjeu en est dérangeant, mais peut-être pourrons-nous mieux nous figurer ce que furent ces camps, appréhender les possibles de l’art et éprouver ce qu’est l’honneur d’un artiste – aussi infime et fragile que soit le geste de dessiner.   La Maison du Souvenir et le Cercil s’étaient déjà associés autour du thème de l’art en coorganisant en février dernier un concert autour de la musique internée au camp de Terezin. Cette fois, les peintres sont à l’honneur au travers de ce film.  

Projections

Le vendredi 21 novembre 2014 à 19h45 au cinéma Les Studios à Tours

Le film sera précédé par une rencontre avec le réalisateur à 18h dans la bibliothèque du cinéma Les Studios.

(en partenariat avec le Cercil – Musée mémorial des enfants du Vel d’hiv et la Maison du Souvenir de Maillé)

Tarif habituel du cinéma les Studios

Le samedi 22 novembre 2014 à 18h00 dans la salle du conseil municipal de la mairie de Maillé

Le film sera suivi d’une discussion avec Marie-France Reboul, spécialiste de la résistance par l’art dans les camps

Entrée libre

 

Venez nombreux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier

Votre panier est vide
Visiter la boutique

Venir à Maillé

la Météo





Le calendrier

Décembre  2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
  1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31  
WPEC is proudly sponsored by
True Media Concepts

Rechercher

Connexion