CONFÉRENCE À LA MAISON DU SOUVENIR

Le réseau Confrérie Notre Dame en Poitou et Anjou (1940-1942)


Le 28 juin à 19h00 à la Maison du Souvenir Virginie Daudin viendra évoquer le réseau de résistance « confrérie Notre-Dame ».

Entrée gratuite !

Plaque apposée sur l’ancien hôpital de Thouars

Dès l’été 1940, Gilbert Renault rejoint Londres et propose aux services secrets de la France libre la création d’un vaste réseau de renseignement. Quelques semaines plus tard, des pôles de ce qui deviendra l’un des principaux réseaux de renseignement de la France libre se déploient de Brest à Biarritz.

En 1941, à l’arrière de la zone maritime interdite, l’Anjou et le Poitou deviennent l’épicentre de la transmission des renseignements recueillis.

Ce focus éclairera le cheminement de ces femmes et hommes qui, dès l’automne 1940, animés d’une révolte individuelle, participeront au développement du réseau Confrérie Notre-Dame qui s’imposera au tout premier rang des réseaux de renseignement agissant en France. 

Virginie Daudin est la directrice du Centre régional « Résistance & Liberté ». Ce centre d’interprétation, basé à Thouars, s’appuie sur les événements de la Seconde Guerre mondiale, et notamment la Résistance dans le Thouarsais, pour informer le public sur ce conflit. Lieu citoyen, il cherche aussi à défendre les valeurs de la Résistance et contribuer à la construction de la citoyenneté des jeunes.


 Imprimer ce post

Catégories : Actualités, Non classé

Sortie du livre « Nous étions une famille heureuse »

De nombreuses heures d’entretiens auront été nécessaires pour poser noir sur blanc la parole discrète et pudique de M.Martin.

De 2015 à 2017, durant de nombreuses séances d’enregistrement, Serge Martin a confié son témoignage dans le but d’en faire un ouvrage, mêlant histoire du village de Maillé, mais aussi des anecdotes plus personnelles et un récit de son vécu.

Après quelques chapitres consacrés à ses souvenirs de l’Occupation, il évoque la journée du 25 août 1944. Ce jour-là, alors qu’il est en vacances chez ses grands-parents à seulement 2 kilomètres du village, des soldats allemands massacrent 124 habitants de Maillé, parmi lesquels son père, sa mère, son frère et ses deux sœurs.


Il raconte ensuite sa vie, celle d’un homme devenu orphelin à 10 ans, qui doit se reconstruire et continuer à vivre, même si, comme il le dit, « on ne vit pas comme tout le monde ». Au travers de ce récit d’un parcours individuel, c’est l’histoire du long chemin vers la reconnaissance officielle du massacre de Maillé qui est retracée. Comme habitant de Maillé et comme conseiller municipal, il a vécu les longues années de silence et d’oubli dont a été victime le village. Présent dès la création de l’association Pour le Souvenir de Maillé, qu’il a cofondée et qu’il préside depuis 2003, il a aussi été l’un des artisans majeurs du renouveau de la mémoire du village, participant à toutes les étapes qui ont jalonné le parcours vers la création de la Maison du Souvenir.

Il évoque aussi le travail d’accompagnement des groupes, et en particulier des scolaires, qu’il a assuré de manière quasi quotidienne de 2006 à 2018.

Témoignage poignant, ce livre est avant tout un hommage rendu à l’ensemble des victimes du 25 août 1944.

En vente dès maintenant à la Maison du Souvenir, ou par correspondance via le bon de commande à télécharger ici.

 Imprimer ce post

Catégories : Actualités, Non classé

Horaires d’été à la Maison du Souvenir de Maillé !

La période hivernale s’achevant, la Maison du Souvenir a le plaisir de rouvrir ses portes le week-end et accueille à partir du 1er avril 2019 ses visiteurs : 

 

du lundi au samedi de 10h30 à 13h00 et de 14h00 à 18h00

le dimanche de 14h00 à 18h00  

 
 
Nous espérons vous recevoir nombreux dans notre lieu de mémoire !
 
 

 Imprimer ce post

Catégories : Actualités

À voir ou à revoir…

Un village français, ils y étaient

 

Couv Saison 6

 

Dans le cadre de la rediffusion des premiers épisodes de la saison 6 d’un village français, le samedi 14 novembre 2015 sur France 3, le documentaire de 5 minutes précédant la série était consacré aux exactions commises par l’armée allemande durant l’été 1944. 
 
À ce titre, Maillé y a été mentionné, et plusieurs rescapés du drame y ont été interrogés.

 

Si vous souhaitez voir ou revoir ces interviews, Un village français, ils y étaient est toujours disponible en cliquant sur le lien ci-dessous : 

  
Lien pour revisionner cette vidéo.
 
 

 Imprimer ce post

Catégories : Actualités

Boutique en ligne

 

BOUTIQUE EN LIGNE

 
 

Visuel vente en ligne2 

 

 

Le  catalogue des ouvrages en vente à la Maison du Souvenir de Maillé est désormais disponible à la vente en ligne.  
 

Découvrez ici nos nouveautés et ouvrages proposés par la Maison du Souvenir. 

La vente par correspondance est bien sûr toujours possible s’agissant des ouvrages directement en lien avec Maillé. Catalogue et bon de commande restent téléchargeables à la page « Librairie » ou disponibles sur demande. 

 Imprimer ce post

Catégories : Actualités, Non classé

Le massacre de Maillé – audio

Voici une série d’interviews consacrées à Maillé réalisées par Jean-Baptiste Diaz, alias Polemix. Elles ont été diffusées sur un grand nombre de radios associatives dans la France entière pendant les mois d’octobre et novembre 2013.

25 Août 1944,

Cette première interview explique le déroulement des faits, et comment, en l’espace de quelques heures, le petit bourg de Maillé a été le théâtre d’une horreur indescriptible. 

Des mémoires… et l’Histoire

Comment se reconstruire après un tel drame ? Dans cette interview, Serge Martin évoque avec pudeur et émotion les années de silence et d’oubli pendant lesquelles, malgré la douleur, plus personne ne parle de ce massacre. Cette deuxième émission traite aussi de la différence entre mémoire(s) et Histoire.

Sur la piste des coupables

Comme pour la plupart des crimes de guerre commis en France, une enquête est effectuée dès la fin du conflit pour retrouver les coupables. Pour Maillé, ces recherches vont s’avérer infructueuses. Pourquoi cet échec ? Sébastien Chevereau revient sur cette enquête et sur son travail d’historien, qui va amener à l’identification de la troupe responsable de ce massacre.
Du devoir de mémoire… au devoir d’Histoire

Après 60 ans d’oubli, le massacre de Maillé sort de l’ombre au milieu des années 2000. Pour l’historien Sébastien Chevereau commence un travail de recherches dans le but de comprendre par qui, comment et pourquoi ce massacre a été commis. 

 

La Maison du Souvenir remercie Jean-Baptiste Diaz pour son travail.

 Imprimer ce post

Catégories : Actualités

Panier

Votre panier est vide
Visiter la boutique

Venir à Maillé

la Météo





Le calendrier

Juillet  2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31  
WPEC is proudly sponsored by
True Media Concepts

Rechercher

Connexion